rechercher

référence

45303

idée directrice

Les innombrables formes des carrosseries défient chaque jour à nouveau le/la carrossier-ère - tôlier-ère: sa tâche est de réparer les carrosseries endommagées (voitures particulières, camions, bus, mais aussi véhicules de collection).

contenu / thème

La formation pratique représente quatre cinquièmes du temps, la théorie un cinquième.

Outre l’habileté manuelle et les connaissances fondamentales nécessaires à la pratique professionnelle, la formation porte sur la culture générale, les matériaux, le calcul et le dessin. S’y intègrent aussi des activités sportives.

public cible

Plaisir à travailler le métal. Persévérance. Bonne appréciation visuelle. Sens des formes. Habileté manuelle. Sens des responsabilités et de l’indépendance. Aptitudes à travailler en équipe.

conditions d'admission

Voir les Conditions d'accès au postobligatoire - République et canton de Neuchâtel

Il est impératif de disposer d'un contrat d'apprentissage dûment signé

durée

Formation en 4 ans, en mode dual (école-entreprise)

Selon la voie choisie, les cours de maturité professionnelle sont également inclus (voie intégrée)

titre(s) obtenu(s)

Certificat fédéral de capacité (CFC) de carrossier-ère - tôlier-ère

Certificat de maturité professionnelle technique, architecture et science de la vie (en plus du CFC et uniquement pour voie intégrée)

voir aussi

pdfbrochure d'information métier

pdfformulaire d'inscription - formation duale