rechercher

référence

49206

idée directrice

L'assistant-e en traitement de surface effectue des travaux simples d'ennoblissement d'objets. Le procédé consiste à recouvrir la surface d'une pièce pour la rendre plus résistante, plus isolante, plus conductrice ou plus belle.

Il/elle utilise des procédés comme le zingage à chaud, la galvanisation (déposition d'un métal sur un substrat grâce à des réactions chimiques) ou l'anodisation de l'aluminium. Les éléments traités sont généralement en métal, allant de petites pièces d'horlogerie à des constructions pesant plusieurs tonnes.

L'assistant-e en traitement de surface exerce son activité dans des ateliers de production. Dans notre région, il s'agit principalement d'entreprises actives dans le domaine de l'horlogerie. Il/elle travaille sous la supervision de professionnels qualifiés et coordonnent ses activités avec les autres corps de métier. Il/elle travaille debout et ses horaires de travail sont en principe réguliers.

contenu / thème

La formation d'assistant-e en traitement de surface s'acquiert par un apprentissage dans l'un des 3 domaines spécifiques: zingage à chaud, électroplastie ou anodisation de l'aluminium. La formation pratique représente quatre cinquièmes du temps; la théorie un cinquième.

public cible

Habileté manuelle, résistance physique, sens technique, esprit méthodique, précision et minutie, aptitude à travailler en équipe, sens de l'observation.

conditions d'admission

Voir les Conditions d'accès au postobligatoire - République et canton de Neuchâtel

Il est impératif de disposer d'un contrat d'apprentissage dûment signé

durée

Formation en 2 ans, en mode dual (école-entreprise)

titre obtenu

Attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d'assistant-e en traitement de surface

voir aussi

pdfbrochure d'information métier

pdfformulaire d'inscription - formation duale